Chez BESTRUN, nous, ce qu’on aime, c’est le terrain ! Marcher des heures en forêt pour trouver un lézard endémique, nager jusqu’à n’en plus pouvoir dans le lagon pour observer corail et poissons, affronter les vagues sur les côtes rocheuses pour compter les coquillages et les oursins, se faire dévorer par les moustiques lors d’une expédition en mangrove, c’est ce pourquoi nous sommes là. Comme quoi, les études, ce n’est pas de tout repos ! Et cette année, nous avons la chance de partir suer, saigner, mais surtout nous émerveiller, devant les écosystèmes marins, littoraux et insulaires de Mayotte, dans l’archipel des Comores.

Du 8 au 15 octobre, les 21 étudiants du Master BEST-ALI de l’Université de La Réunion, accompagnés de quatre de leurs professeurs, se consacreront à différents ateliers d’étude sur quatre écosystèmes littoraux caractéristiques des milieux tropicaux, avec l’application de diverses méthodes d’échantillonnage.

MAYBEST_Art1_Présentation succinte du projet

Ce voyage d’étude se fera en étroite collaboration avec plusieurs institutions mahoraises, comme le Centre Universitaire de Formation et de Recherche de Mayotte, le Parc Marin de Mayotte, le Conservatoire du Littoral, l’association GEPOMAY, la DEAL-Mayotte et le Conseil Départemental de Mayotte, et donnera lieu à l’écriture d’un rapport complet sur les écosystèmes étudiés.

Pour cette belle aventure, c’est ici que vous pourrez suivre nos préparatifs, nos missions et les résultats de notre étude, à travers les articles que nous publierons au fur et à mesure ! N’hésitez pas à vous abonner à la page Facebook BEST RUN et à nous poser vos questions !

Un article d’Alexia Dievart